Le risque rupture de barrages

Définition

Un barrage est un ouvrage artificiel (ou naturel), généralement établi en travers d'une vallée, transformant en réservoir d'eau un site naturel approprié. Si sa hauteur est supérieure ou égale à 20 m et la retenue d'eau supérieure à 15 millions de m3, il est appelé « grand barrage ».

Dans une cuvette qui doit être géologiquement étanche, le barrage est constitué :

  • d'une fondation : étanche en amont, perméable en aval ;
  • d'un corps, de forme variable ;
  • d'ouvrages annexes : évacuateurs de crue, vidanges de fond, prises d'eau...

Les barrages ont plusieurs fonctions, qui peuvent s'associer :

  • régulation de cours d'eau (écréteur de crue en période de crue ; maintien d'un niveau minimum des eaux en période de sécheresse) ;
  • irrigation des cultures ;
  • alimentation en eau des villes ;
  • production d'énergie électrique ;
  • retenue de rejets de mines ou de chantiers ;
  • tourisme, loisirs ;
  • lutte contre les incendies...
Les barrages métropolitains soumis à PPI
Les barrages métropolitains soumis à PPI

Pour en savoir plus

Le risque rupture de barrages
Ces pages visent à présenter, sous la forme de courtes fiches de quatre
pages, les éléments les plus importants nécessaires à la compréhension de ce que sont les risques majeurs, et la politique de prévention qui y est associée.

Dossier d'information
Ce dossier d'information présente, en 20 pages, les éléments principaux sur la connaissance et la prévention du risque rupture de barrages, y compris des rappels historiques et réglementaires. Il est un point de départ de référence sur tous les aspects du risque rupture de barrages.

Les consignes face à ce risque

Annuaire des sites relatifs aux risques majeurs

fleche_cit1a

Liste des risques

fleche_cit1a